Trooz

Le coeur de la commune de Trooz s'est éveillé à la taille des silex néolithiques, il s'est forgé dans ses hameaux au son des marteaux sur l'enclume, endurci sous les coups sourds des « makas », avant de s'étirer entre les cylindres des laminoirs à zinc ou de ronronner dans le moteur de coursiers mécaniques.

La Vesdre, indissociable du vécu de ses riverains, a emporté, au rythme de ses crues spectaculaires, les amertumes et les larmes abandonnées par les dominations successives : gallo-romaine d'abord, ensuite franque, espagnole, autrichienne, française, hollandaise et, finalement et si tristement, hitlérienne.

Point de bataille célèbre, point de signature de grand traité, point de château de roi pour cette commune de Trooz, mais des produits d'un savoir-faire réputé qui ont connu des horizons lointains.

Certes, toutes ces activités remarquables appartiennent au passé, mais l'envie de s'adapter aux formes de vie du futur est devenue la nouvelle force des citoyens de Trooz.

Dans les senteurs d'une nature intacte, à l'ombre de ses sites classés et d'un caractère villageois préservé.

Jean-Marie Bastin